Ahmed Aïdara convoqué au Commissariat…

Ahmed Aïdara est convoqué au Commissariat central de Guédiawaye lundi prochain, à 15h. Le leader du mouvement Guédiawaye laa bokk (GLB) doit répondre à la suite d’une plainte déposée par une jeune dame. Qu’est-ce qui lui est reproché ? En tout cas, rien n’est encore clair, mais selon des proches de M. Aïdara, tout est parti mardi dernier, du quartier notaire de Guédiawaye, où le sieur Aïdara était dans e cadre de ses activités sociales. 

Lors de sa prise de parole, une jeune dame habillée d’un tee-shirt, filmait la scène. Ce qui est actuellement interdit, disent-ils, parce qu’ils ne sont pas encore en phase de communiquer et ainsi, les enregistrements et films sont proscrits. C’est ainsi, que l’appareil téléphonique de la dame a été pris, la vidéo supprimée avant de lui être restitué. Seulement, disent-ils la dame est allée chercher un certificat médical pour déposer une plainte. 

Pour ces proches d’Ahmed, tout ceci n’est que la suite du feuilleton qui s’était déroulé lors du cinquantenaire de Guédiawaye, lors duquel le maire de la localité, hué, avait indexé le leader de GLB, avant de menacer de porter plainte contre lui. 

Ce qui n’a pas été matérialisé à ce jour. Donc, pour eux, c’est dans ce sillage que s’inscrit ce rebondissement. 

Vox populi

Commentaires