Sénégal-Pèlerinage à la Mecque 2017: Les voyagistes privés font le bilan 

 

Par Ibrahima DIA

Les agences de voyages privés qui se sont investis dans l'acheminement des pèlerins vers les lieux saints de l’islam, se sont réunies ce samedi 11 novembre 2017 à l'institut islamique de la grande mosquée de Dakar.

Le comité d'évaluation de l'édition 2017 a passé au peigne fin tous les problèmes rencontrés par les pèlerins sénégalais et suggérer des recommandations pour éviter de tes désagréments afin que les fideles puissent effectuer un bon pèlerinage à la Mecque.

«Nous ne sommes nullement responsables des problèmes des pèlerins laissés en rade à Dakar» a déclaré un des responsables de voyagistes prives concernés par la récurrente question de sénégalais qui n'ont pas pu effectuer le hadj. Ils poursuivent en affirmant que le gouvernement sénégalais n'a pas accepté de prendre le quota normal qui est de 12 500 pèlerins alors qu'il n’a pris que 10500. Voila la source du problème affirment t-ils. Désormais préviennent les voyagistes nous allons augmenter nos représentants dans les conseils interministériels, ils seront bien formés en aval comme en amont afin de mieux assister les fidèles qui doivent se rendre à la Mecque. Le problème des transports durant le pèlerinage a été abordé car le train ne vient pas là ou sont installés les africains. Un des voyagistes a suggéré que la santé mentale doit être prise en compte car cette année, il a rencontré un cas.

Les privés ont pris la décision d'installer un comité d'initiative car leur activité concerne 9 500 pèlerins qui va augmenter les capacités instinctuelles, qui parleront toutes les langues et contribueront à la bonne marche de cet événement mondial.

Les voyagistes espèrent réunir 170 agences pour peser dans les débats et apporter leur modeste contribution.

Commentaires