Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké Abdou Khadre: Appelle au bon comportement des citoyens et signale le manque d’eau effroyable qui sévit à Bagdad  

 

Par Moustapha Lauris GOMIS (Actu24, DIOURBEL)

Ce lundi, à Touba, la cérémonie officielle consacrée au Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké ibn Serigne Touba où le président de la République, Macky Sall, s’est fait représenté par le ministre Oumar Gueye, à la tête d’une importante délégation ministérielle, a permis à Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké, Khalife de Serigne Abdou Khadre Mbacké, de remettre les pendules à l’heure en demandant aux citoyens de cesser certains dérapages, ou insanités qui n’honorent pas le Sénégal avant de signaler au président de la république le manque d’eau effroyable sévit à Bagdad, un village fondé par son père, Serigne Abdou Khadr Mbacké ibn  Khadimou Rassol qui, toute sa vie durant, s’est consacré aux préoccupations des populations.

Ce lundi, à Touba la cérémonie officielle consacrée au Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké Ibn Serigne Touba, a été une occasion pour Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké, Khalife de Serigne Abdou Khadr Mbacké Serigne Touba, pour rendre un hommage déférent au Khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké avant de remercier les membres de sa propre famille du soutien qu’ils ne cesse de lui apportent et du respect et de la considération qu’ils lui vouent. Il a aussi salué la présence à la cérémonie de Serigne Abdou Fatah Mbacké  qu’il considère comme l’ainé de la famille et à travers lui, a rappelé aussi les liens séculaires qui liaient les deux frères Serigne Abdou Khadr Mbacké et Serigne Falilou Mbacké ibn Borom Touba qui, a-t-il affirmé, étaient au beau fixe. Il n’a pas manqué aussi de souligner le soutien indéfectible de toute la famille de Serigne Touba pour leur contribution à l’organisation du Magal. Toutes les familles religieuses du Sénégal et l’ensemble des paris politiques qui se sont manifestés à l’organisation du Magal ont eu droit aussi aux remerciements du Cheikh. D’autre part, Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké Abdou khadre, outré par certains comportements de citoyens qui  empestent la société, qui se permettent ,sans sourciller, sans arrières pensées, des dérapages, des insanités, a tenu à rappeler que rien de bon ne pourrait s’entreprendre ni s’obtenir si nos conduites ne sont pas descentes car, a-t-il enseigné , la liberté de s’exprimer ne veut pas dire nuire ni violer les bonnes mœurs et l’intégrité des autres. Pour lui, certains comportements sont à restaurer si nous voulons retrouver la quiétude dans nos manières d’être et d’exister. Le saint homme à rappeler dans ce sens, à une certaine époque les gens avaient honte de certaines conduites attitudes mais maintenant, a-t-il regretté, le libertinage est au dessus de la sagesse. C’est ainsi qu’il a aussi demandé aux journalistes de privilégier la bonne information au sensationnel. D’autre part, le manque d’eau effroyable qui perdure à Bagdad, un village créé par son père, est quelque chose qui le tient vraiment à Cœur. C’est pourquoi, après avoir remercié le président  de la république pour son soutien à l’organisation du Magal, il a demandé au ministre Oumar Gueye qui le représentait à la cérémonie officielle de lui part des énormes difficultés que les populations de cette localité sont confrontées, nuit et jour, depuis  fort longtemps, en approvisionnement d’eau. Même, s’est-il plaint, ne serait-ce que pour faire des ablutions, ça pose d’énormes problèmes pour se procurer de l’eau. Après avoir remercié le président Macky Sall pour son soutien au Magal, il a tenu a remercié l’ancien président, Me Abdoulaye Wade qui, a-t-il rappelé, avait des liens séculaires et profonds avec Serigne Abdou Khadre Mbacké ibn Serigne Touba, qui, a-t-il soutenu avait des considérations particulières pour lui.

Il a ensuite remercié le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao et ses collaborateurs qui, a-t-il affirmé, dés l’entame du Magal se sont mis à travailler pour que l’organisation du Magal connaisse un succès. Il les félicite ainsi d’avoir réussi les paris.

Pour finir, Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké a formulé des prières pour une très bonne fin d’hivernage assortie de fructueuses récoltes pour le bonheur et la prospérité de tous les Sénégalais.

                                                                                                        

Commentaires