Sénégal-Pape Siré Dia DG de la poste coupable de mauvaise gestion

 

Toute vérité passe à travers trois étapes:

  • Elle est d’abord ridiculisée
  • Ensuite elle est violement contestée
  • Finalement, elle est acceptée comme évidente

Le parti Rewmi par la voix de ses jeunes, dénoncé récemment la gestion cataclysmique de la poste par son Directeur Général Pape Siré Dia.

Une mauvaise gérance confirmée par son ex collaborateur Gilbert Samb actuel agent contractuel de la poste qui dans une vidéo diffusée par plusieurs sites internet, dévoile les dérives de Pape Siré Dia qui lui avait promis un embauchement plus 5 contrats pour sa famille, il l’a accusé de recrutements clientélistes, politiques de personnes sans diplômes et enfin certifier la dette de plusieurs milliards du groupe SN poste qui n’eut été le subventionnement de l’Etat aurait fermé ses portes.

En assignant une réplique à son ex frère de combat Lamine Gaye actuel lieutenant de Pape Siré Dia qui dirige le mouvement « Thies Ak Siré Dia Bafaaw » a affirmé dans une vidéo que pour les besoins de la campagne du précédent référendum à Thiès, Pape Siré Dia a déboursé la somme de 10 millions.

Ces révélations ont été d’une extrême gravité qu’un site de la place qui avait diffusé en exclusivité les deux vidéos de Gilbert Samb et Lamine Gaye a fini de les supprimer certainement sur demande de hauts responsables apéristes.

Pape Siré Dia enfonce la Poste dans le précipice à travers la substitution d’emploi, des recrutements déraisonnables et exagérés qui ont fini par plonger la poste dans l’imperfection, l’insuffisance de capitaux propre et d’endettement fiscale a plus d’1milliard plus précisément 1 025 684 691 FCFA établit dans le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2016-2018 datant du mois de juin 2015 du Ministère de l’Economie et des Finances.

Sans oublier de citer le rapport de l’OFNAC où le groupe Sn La Poste et son directeur général, Pape Siré Dia ont été épinglés pour faux et usage de faux sur l’acquisition de fournitures de bureaux, au groupe Postfinance.

La mauvaise gestion de la SN Poste mérite autant d’attention que les dossiers Pétro tim, Arcelor Mittal, Bictogo etc.

Au moment où nous notons une paralysie dans plusieurs secteurs santé, éducation etc.

Au moment où les Sénégalais souffrent.

Au moment où nous assistons à une minuterie à la MAC de rebeuss avec de longues détentions préventives, des dures conditions de détentions, d’emprisonnements politiques, de condamnations pour quelques billets de FCA etc.

De hauts responsables de grandes institutions de notre pays qui ont été épinglés pour malversations dans différents rapports rangés aux oubliettes dans les tiroirs se la coulent douce sans inquiétude, ce qui est anormal, inéquitable et inhumain.

 

   Mouhamed Mbaye

Jeunesses Rewmi Thiès   

Commentaires