Céline Dion a demandé conseil à un portrait de René Angé­lil avant d’ac­cep­ter La Belle et la bête

 

Céline Dion a dû faire face à une lourde perte lorsque son mari René est décédé. Non seule­ment c’était l’homme de sa vie mais aussi son mana­ger. Elle a trouvé comment conti­nuer de prendre ses déci­sions avec lui.

C’est une bien surpre­nante révé­la­tion que Céline Dion a fait au jour­nal The Sun. La chan­teuse a avoué qu’elle avait longue­ment hésité avant d’ac­cep­ter d’in­ter­pré­ter la chan­son du film La Belle et la bêteJusque là rien d’anor­mal. Mais pour trou­ver des réponses à ses inter­ro­ga­tions, Céline Dion s’est tour­née vers un portrait de son défunt mari, René Angé­lil, qu’un fan lui avait peint.

VIDEO Céline Dion sexy et hila­­rante pour un shoo­­ting avec son styliste

«J’ai trouvé l’une des pein­tures qu’un fan a fait de mon mari et je lui ai dit: «Est-ce que je dois le faire ? », avoue-t-elle. « Et j’ai eu ma réponse. Je ne veux pas que ça ait l’air mystique ou un truc dans le genre, mais émotion­nel­le­ment, ce qui est ressorti de ça c’est « Tu n’as rien à perdre ». 

L’in­ter­prète de My heart will go on a égale­ment confié qu’un mois avant le décès de son époux, elle est restée à ses côtés pour apprendre le plus de choses possibles qui pour­raient l’ai­der pour sa carrière. « Nous avons beau­coup parlé et j’ai pris des notes tous les jours, » explique-t-elle. J’avais mes Post-it, mes crayons et mon cahier et tout ce qu’il voulait, mettait en doute ou pensait, je l’écri­vais.»

 VIDEO Céline Dion : sa réponse classe à une ques­­tion hors-sujet

A 49 ans, Céline Dion a avoué au Sun qu’elle serait « proba­ble­ment en deuil pour toujours.» Mais comme la femme posi­tive qu’on connaît, elle a ajouté qu’elle était confiante en l’ave­nir, même si elle n’était pas prête à retrou­ver l’amour. « Il est l’amour de ma vie, » a-t-elle ajouté.

Commentaires