Activités fractionnistes et dissidentes au sein du Ps: L’union départementale Ps de Tivaouane pour des sanctions appropriées  

 

Yacine NDIAYE (Actu24, THIÈS)  

L’union départementale PS de Tivaouane s’est réunie en secrétariat politique élargi, ce samedi 28 octobre pour passer en revue l’ensemble des activités liées à la vie du parti et tirer les enseignements des élections législatives du 30 Juillet 2017.

Elle a en outre dégagé les perspectives politiques en application de la lettre-circulaire du Secrétaire général. Ainsi, après une genèse des évènements du 05 mars 2016, Mame Bounama Sall et ses camarades ont regretté les démarches vaines de conciliation entreprises par les sages et diverses personnalités de bonnes volontés, les auditions menées par la commission ad hoc conduite par le président Cissokho et qui n’ont également pas permis de ramener à la raison les camarades dissidents. Toutes entreprises malgré lesquelles, leurs camarades mis en cause ont malgré tout poursuivi «leurs activités fractionnistes et dissidentes», à l’occasion de toutes les consultations électorales. Des actes qu’ils jugent en violation des règles de discipline et de démocratie interne et qui les ont amenés à approuver et soutenir sans réserve les «termes de la déclaration du SEN et celles de la résolution de l’AG élargie des secrétaires généraux de coordination, des samedi 14 et 21 octobre 2017.

Aussi et en conséquence, l’union départementale de Tivaouane de se dire en phase avec le secrétariat national avant de le bureau politique à prendre, conformément à ses attributions, les sanctions appropriées, contre tous les auteurs des fautes graves commises délibérément, en violation des dispositions réglementaires, en vue de protéger le parti.

Commentaires