Idrissa Seck élit domicile à Fatick, fief de Macky Sall, et refuse de quitter le Sine et le Saloum, avant le “Magal“

 

Macky Sall, chef de file de «Benno Bokk Yakaar», Mouvance présidentielle, est averti: Le Président de Rewmi est dans son fief, où il va passer cinq longs jours, dans le cadre d’une tournée sur fond de visites de proximité à toutes les couches de la population de Fatick.

Accompagné de sa garde rapprochée, Idrissa Seck est arrivé dans le département de Fatick un peu au-delà de 11 heures. Fait rare : ses différentes étapes ont été marquées par des témoignages de sympathie et d’engagement à son endroit. Est-ce la preuve d’une véritable adhésion des populations de Fatick à son projet politique ? Les prochaines élections nous édifieront.

En attendant, le Président du Conseil départemental de Thiès refuse de vaciller sur son objectif du moment, à savoir  les cinq axes prioritaires qui, selon lui, fondent le développement durable des différentes communes de notre pays.

Les cinq Axes prioritaires déclinés par Idy aux populations du Sine

A cet effet, l’ancien maire de Thiès, éclairant les pans d’ombres qui entourent son Axe prioritaire n°1, a mis l’accent sur l’accès à l’électricité, une ressource indispensable à la production de richesses. Ensuite, de l’avis de Idrissa Seck, l’Axe 2 est lié aux infrastructures scolaires, levier d’une bonne formation de la jeunesse.

Quid de l’Axe 3 ? L’ancien Premier ministre estime que celui-ci est articulé autour d’infrastructures sanitaires, dans la mesure où, selon lui, aucun peuple ne peut s’investir pour le développement sans une bonne santé.

Idrissa Seck ne s’en arrête pas là. Car il est d’avis que les deux derniers axes portent respectivement sur l’accès à l’eau potable et à des routes praticables pour faciliter la connexion entre les différentes localités du pays, gage d’une véritable intégration.

En dépit de certains soubresauts qu’a connus, récemment, son Parti, avec notamment les récents départs de Thierno Bocoum et Samba Thioub, respectivement anciens patron des Jeunesses et Permanent de Rewmi, Idrissa Seck affiche une sérénité à toute épreuve. Avec à la clé, des sourires à-tout-va en direction des populations de Fatick.

Entre visites dans les villages reculés, dans les champs, distribuant des poignées de mains et des sourires à des populations ébahies par sa présence, en dehors d’une campagne électorale

Loin des caméras et autres flashs des reporters-photographes, l’ancienne tête de liste départementale de la coalition «Mankoo Taxawu Senegaal», aux dernières élections législatives, semble avoir voulu investir la base, sans tintamarre ni charivaris. La preuve, même au sein de son Parti, à Fatick, seuls quelques-uns de ses camarades ont été informés de son déplacement sur Fatick.

N’empêche, il a été accueilli par plusieurs sympathisants et militants au niveau du Siège de son parti.

Entre visites dans plusieurs villages et champs, où il s’est souvent arrêté pour distribuer larges sourires, poignées de mains, entre autres, Idrissa Seck a décidé de se la jouer proximité envers ses compatriotes. Visiblement surpris par la présence d’un leader politique dans leurs fiefs, en dehors des périodes campagne électorale.

Idy a décidé d’élire domicile entre le Sine et le Saloum, durant 15 jours, jusqu’à la veille du Magal

Mieux, le Président du Conseil départemental de Thiès entend faire deux autres semaines entre le Sine et le Saloum. Où il va procéder à plusieurs visites auprès des populations, toutes obédiences confondues.

D’ailleurs, il ne compte pas interrompre sa tournée de quinze jours, qu’à la veille du Magal, pour se rendre à Touba. Alors, Idrissa Seck semble donner une réponse cinglante à ceux qui l’accusent, depuis quelques jours, de ne pas s’occuper de son Parti, délégué à Déthié Fall.

Actusen.com

Commentaires