Sénégal-Bruno d’Erneville, sur le drame de Médina Gounas: «Abdoulaye Daouda Diallo et Awa Marie Coll doivent démissionner»

 

Le président du Parti pour l’action citoyenne met particulièrement à l’index l’Etat du Sénégal dans l’incendie qui s’est déroulé à Médina Gounass entrainant une trentaine de morts et plusieurs blessés.

Professionnel du secteur de la prévention des risques, Bruno D’ERNEVILLE  qui analyse froidement les contours de cet incendie demande la démission des ministres Abdoulaye Daouda DIALLO et Awa Marie Coll SECK pour négligence.

«L’Etat doit tirer des enseignements et surtout lorsque ce genre d’évènements surviennent. Il faut que les ministères de tutelle en tirent les conséquences. Dans un événement comme celui-ci, le ministre de l’Intérieur aurait dû démissionner par respect pour les populations. Aux dernières nouvelles, 24 morts c’est quelque chose d’inadmissible pour un événement qui était prévisible et qui avait fait l’objet d’incendies trois ans plutôt », soutient-il.  Poursuivant, il trouve que « le ministre de l’Intérieur n’a pas fait tout ce qu’il devait faire pour protéger les personnes ».

Ne s’arrêtant pas à ces observations, Bruno D’ERNEVILLE   ajoute : «on a constaté que parmi les personnes brulées, certaines ont été évacuées sur Dakar. Elles n’ont pu être accueillies dans les bonnes conditions. Elles ont attendu plusieurs heures avant d’être pris en charge. Je me demande dans quels pays nous sommes. Deux ministères ont failli dans cet événement : Santé et Intérieur. Les populations doivent sanctionner ce gouvernement. Nous ne devons plus aller à l’informel au niveau institutionnel. Nous estimons que le gouvernement doit être plus tenu. Cela donne l’impression d’avoir un cheval fou, d’être dans un véhicule sans conducteur. L’Etat doit tout faire pour rectifier le tir et rassurer les populations».

Commentaires