Sénégal-Le ministre Amadou Ba: Ousmane Sonko a eu ce qu’il mérite

 

Pour Amadou Bâ, tout est clair. Ousmane SONKO n’a eu que ce qu’il mérite, car « on ne peut pas être un fonctionnaire de la République et passer tout son temps à s’attaquer à la première institution du pays qui est le président de la République ». En marge de la prière de l’Aid-El-Kébir, le ministre des Finances est d’avis que le patron du parti PASTEF a cherché à se faire politiquement un nom en divulguant des secrets d’une administration.

En effet, selon  le quotidien Le Populaire, le ministre de l’Economie des Finances et du Plan, Amadou BA, pense que les  questions doivent d’abord se régler  en interne. « Notre administration fait partie des premières administrations à avoir un syndicat. Le cas Ousmane SONKO, j’en parle avec beaucoup de peine », a-t-il relevé.

Selon le grand argentier de l’Etat, « SONKO, a failli à plusieurs reprises à son obligation de réserve. Il a failli aussi à ses engagements vis-à-vis de l’Etat. En tant que haut fonctionnaire, nous sommes dépositaires de beaucoup d’informations, de beaucoup de secrets, chacun dans son domaine. Nous sommes dans un pays, où chacun dans la limite des responsabilités  qui lui sont confiées, détient un certain nombre de secrets. Il est alors inadmissible d’utiliser ces informations  surtout pour se faire un nom sur le plan politique. Cela est tout à fait répréhensible! »

Fort de ce constat, Amadou Bâ estime que la radiation était la sanction la mieux indiquée et se saisit de l’occasion  pour se féliciter de la décision. « Le directeur des Impôts et des domaines  a pris le mesure qu’il fallait en le traduisant devant le conseil de discipline. Je voudrais, à ce niveau, féliciter  le directeur des Impôts et des domaines et dire qu’il a tout mon soutien et qu’il a le soutien de l’Etat. La commission de discipline a proposé sa radiation. C’est ce qui a été fait. C’est la réponse qu’il fallait apporter à la mesure des fautes qui ont été commises », soutient Amadou BA.

Commentaires