Tambacounda: Les jeunes progressistes se félicitent de la reconduction de Niasse au perchoir

 

Par Abdou DIÈYE (Actu24, TAMBA)

Les jeunes de l’alliance des forces du progrès (Afp) ont signifié leur contentement suite à la reconduction de leur leader national à la tête de l’assemblée. C’est en marge d’une conférence de presse qu’ils ont tenu au quartier Camp Navétane que les affidés d’Ibrahima Sylla coordonnateur régional du parti ont exprimé de tels sentiments.

Pour eux, c’est un signe de considération et de respect à l’endroit de leur leader mais aussi à l’égard de la formation des progressistes. «Nous nous félicitons de cette nomination et témoignons encore notre encrage dans la coalition BBY, martèle Aliou Sakhanogo, patron des jeunes de l’Afp. Cependant, il a tenu à rappeler à ce que la place et le rôle mérité dans la coalition leur soient remis et à leur mentor aussi, Mr Ibrahima Sylla qui ne ménage rien pour le bonheur de la coalition. «Il est grand temps qu’Ibrahima Sylla retrouve la place qui lui sied dans la coalition», avertissent ses affidés». Déjà au niveau de la région, nous avons lancé l’assaut de la grande mobilisation pour la réélection de Macky Sall en 2019, et, dès le premier tour. Cependant, réitèrent les protégés de Sylla, nous voulons que la place que nous méritons nous soit restituée au grand bonheur du compagnonnage. Sinon, avertit Sakhanokho au nom des jeunes, le clash pourrait intervenir. Dans la formation, atteste-t-il, il ne nous est pas donné la place qui est la nôtre. Nous déplorons cet état de fait et appelons les responsables de la coalition à plus d’équité pour une coalition forte et plus présente dans l’échiquier politique.

Massification de la formation.

L’autre point de l’ordre du jour des progressistes reste aussi la massification de leur formation. Sakhanokho informe que dans ce sens un travail remarquable est en train d’être abattu par le coordonnateur régional. Déjà, se félicite-t-il, une responsable du parti Disso dans la commune vient de rejoindre leur rang. Keita Cissé, pour la nommer, a affirmé avoir quitté le Disso pour l’Afp. Le mobile avancé est qu’elle reste convaincue de l’attachement et de l’abnégation de Mr Sylla Ibrahima à travailler pour un Tamba émergent. «Je déclare avoir quitté le parti Disso et mes charges de coordonnatrice communale du parti pour l’Afp, ma nouvelle formation politique», réitère la dame Keita Cissé.

Dorénavant, moi et militants ne travaillerons que pour l’Afp derrière Ibrahima Sylla, pour un Tamba fort, un Tamba en avant, martèle la nouvelle recrue des progressistes, visiblement séduite par sa nouvelle formation.

Commentaires