Abdoulaye Daouda Diallo Ministre: «La communauté Layène a beaucoup contribué à la consolidation de l'unité nationale» 

 

Par Ibrahima DIA

Les rideaux sont tombés vendredi (28 avril 2017), sur la 137eme édition de l’Appel de Seydina Limamou Laye, avec comme thème: La bonne gouvernance socle de la stabilité sociale. La cérémonie officielle s’est déroulée à Diamalaye Yoff où se trouve le mausolée du Mahdi. Ouverte jeudi 27 avril 2017 à Cambérène, la manifestation a été clôturée par le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo accompagné d’une  forte délégation.

«La communauté Layène a beaucoup contribué à la consolidation de l'unité nationale». Tels sont les propos de M. Abdoulaye Daouda Diallo Ministre de l'intérieur à la cérémonie officielle du 137eme anniversaire de l'appel de Seydina Limamou Laye. Il poursuit en affirmant que les disciples layènes, suivant les enseignements de Seydina Limamou Laye, ont fini de reléguer au second plan leur appartenance ethnique et raciale pour ne mettre en avant que leur fraternité en l’Islam». 

Pour sa part  Seydina Issa Thiaw Laye, coordonnateur général de l’Appel, a insisté sur les remerciements adressés au Président Macky Sall et à «la considération» qu’il accorde «à la communauté layène en respectant tous ses engagements pris par rapport à l’appui apporté à l’organisation de cette édition. Dans son discours, le fils du khalife des Layènes a abordé l'actualité avec des sujets comme, le pétrole, le gaz, entre autres, le terrorisme qui pense t-il a été favorisé par le développement de l’intolérance dans un contexte de pauvreté. Prônant des solutions pour venir à bout de ce fléau, le guide religieux, souligne l’importance de la mise en place d’un mécanisme d’échanges et d’informations sur les mouvements terroristes, leurs modes de recrutement et leur système de financement. «Le dialogue humanitaire, pour renforcer la coopération inter religieuse, est l’un des axes sur lesquels on doit compter pour combattre le terrorisme», ajoute-t-il. Citant le Sénégal «qui est arrivé à instaurer une coexistence inter-confrérique et inter religieuse», Seydina Issa Laye Thiaw encourage «la mise en œuvre de programmes pour appuyer les pays en développement pour sortir de la pauvreté».

Par ailleurs toutes les familles religieuses du Sénégal et de l'Eglise étaient représentées à la cérémonie de même que les leaders de l'opposition et du pouvoir. 

Commentaires