Moussa Sow coordonateur du Programme d'urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA): «Il existe un gap institutionnel de 57 ans à combler»

 

Par Ibrahima DIA

Le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires frontaliers (PUMA) a pour mission de désenclaver les zones frontalières du Sénégal. Cette structure a organisé un atelier de partage et de rationalisation de la Matrice d’actions prioritaires, ce mardi 24 mai 2017 à Dakar pour une meilleure rationalisation de ses interventions. Plusieurs participants de tous les ministères concernés ont partagé leurs expériences et échanger sur les 18 000 actions que compte mettre en place ce programme.

«Il existe un gap intentionnel de 57 ans à combler». Telle est la conviction de M. Moussa Sow coordonateur du programme PUMA. Il s'exprimait lors de l'ouverture de l'atelier organisé par sa structure à Dakar ce mardi 24 Mai 2017. Il poursuit en affirmant qu'il fait un minimum de temps pour le rattraper. M. Sow a indiqué que l'un des objectifs du programme est la création d'infrastructures de base inexistantes dans les zones frontalières en matière de téléphonie, de sécurisé et d'infrastructures hydrauliques entre autres pour un coût estimé à environ 600 milliards.

Pour sa part, Aly Koto Ndiaye, Président du Fonds de Développement des Services Universels des Télécommunications (FDSUT), sa structure est disposée à collaborer avec le Puma pour réduire le fossé numérique entre ces zones d'intervention et le reste du pays.

Pour le Général Abou Thiam, Président du Comité de pilotage et de suivi du PUMA estime que ce programme entre dans le cadre de la sauvegarde de la souveraineté et contribue à soulager les populations.

Commentaires