Sénégal-Autosuffisance en riz: La situation du secteur passé au peigne fin

 

Par Ibrahima DIA

Un atelier sur l'évaluation de la commercialisation du riz local par le système de régulation des importations, l'état des lieux et les perspectives s'est ouvert ce mercredi 19 avril 2017 à Dakar. Cette rencontre a été organisée par le Ministère du Commerce, l'Agence de régulation des marchés et l'ONG Belge Véco-West Africa qui depuis 2014 en collaboration avec d'autres partenaires, est bénéficiaire d'un projet régional financé par l'Union Européenne pour une durée de 3 ans.

Une production record signifie une participation à la baisse de la lancinante question de la balance commerciale du pays mais également la réalisation de l’autosuffisance en riz. La réalisation de l’autosuffisance en riz signifie 200 milliards de FCFA réservés, un déficit de 5 % de la balance commerciale résorbé par le Sénégal et un gain de croissance de deux points’’, a déclaré M. Babacar Diagne représentant le Ministre du Commerce à l'ouverture de l'atelier d'évaluation de la commercialisation du riz local. Il poursuit en affirmant que l’autosuffisance en riz peut aider à absorber de 5 % le déficit de la balance commerciale du Sénégal.

Pour sa part M. Amadou Abdou Sy Directeur de l'agence de régulation des marchés soutient que cette rencontre vise à contribuer à l'amélioration des différentes stratégies mises en place pour la commercialisation du riz blanc. M. Sy plaide pour une modernisation des rizières artisanales et l'augmentation des plateaux techniques des petites rizières modernes.

Au sortir de cet atelier les participants pourront faire le bilan du contingentement des importations de riz sur les 2 ans, proposer des stratégies d'amélioration de la compétitivité du riz local et de mise en marché du Paddy et du Riz blanc. 

Commentaires