Tambacounda-Tournoi de lutte doté du drapeau du chef de l’Etat: 19,5 millions de francs pour récompenser les vainqueurs

 

Par Abdou DIÈYE (Actu24, TAMBA)

Les compétitions du tournoi national de lutte, 18éme édition doté du drapeau du chef de l’état vont démarrer ce 30 juin à Tambacounda. Le comité national de gestion de la lutte annonce que toutes les conditions sont réunies pour un démarrage sans problème des compétitions. Cependant, Thierno Kâ, le chargé de la communication du Cng précise que 19,5 millions seront mobilisés pour la récompense des vainqueurs.

Le tournoi national de lutte doté du drapeau du chef de l’état se jouera à Tambacounda cette année-ci. Les compétitions qui sont prévues du 30 juin au 2 juillet prochain, vont démarrer demain au stade municipal. Toutes les délégations sportives sont déjà sur place, informe Thierno Kâ du Cng. D’ailleurs pour cette année, elles sont toutes, logées ensemble dans un même site. Normalement, c’est demain, à partir de 18 heures, précise-t-il, que les compétitions vont démarrer, après une démonstration des différentes facettes culturelles de la région. Toutefois. Pour gagner en temps, explique-t-il, deux enceintes vont être aménagées pour permettre à ce que les choses aillent vite et sans grosses difficultés. C’est seulement le jour de la finale qu’une seule enceinte sera maintenue. Pour les mises, détaille Mr Kâ, c’est un pactole de prés de 20 millions qui a été consenti pour récompenser les vainqueurs. Les compétitions par équipe engloutiront la bagatelle de 15 millions contre 4,5millions pour les compétitions individuelles. Pour la compétition par équipe qui est dotée du drapeau du chef de l’état, le vainqueur empochera 10 millions, le second recevra 3 millions et la troisième équipe aura elle 2 millions de francs. Pour les compétitions individuelles, il est prévu 900 mille francs par catégorie de poids, répartis entre les trois premiers, détaille Thierno Kâ. Demain dans la matinée au site retenu pour abriter les lutteurs, il y sera procédé les séances de pesées et les visites médicales.

Les cantatrices au nombre de 7 et les batteurs de tam-tams (une dizaine), arrivent demain et seront à la charge du Cng, informe toujours son Chargé de com. Une partie de l’équipe de la presse est aussi arrivée ce jeudi en attendant l’autre partie qui viendra demain. Pour cette édition, le Cng est en partenariat avec la 2Stv, informe Kâ.

Commentaires