Lyon et Besiktas exclus des compétitions européennes avec un sursis de deux ans

 

L'instance disciplinaire de l'UEFA (Union européenne de football) a infligé mercredi aux clubs de Lyon et Besiktas une suspension de la prochaine compétition européenne pour laquelle ils se qualifieraient, assortie d'un sursis de deux saisons, à la suite des graves incidents qui s'étaient produits jeudi dernier en quarts de finale aller de l'Europa League.

Un incident qui surviendrait lors des deux prochaines compétitions européennes de Lyon et Beskitas enclencherait la sanction. La commission de discipline, qui a reconnu les supporters des deux clubs "responsables" des violences survenues lors de la rencontre, a également condamné l'OL et Besiktas à une amende de 100.000 euros. 

Le match, qui s'est joué au parc OL a débuté jeudi dernier avec trois quarts d'heure de retard, à 21H50, en raison de l'envahissement de la pelouse par des dizaines de supporters lyonnais du virage Sud. Ces derniers voulaient alors se protéger des projectiles et des pétards lancés depuis le haut des tribunes.

Des affrontements avaient débuté aux abords du stade deux heures avant la rencontre entre fans des deux équipes et des bagarres ont ensuite éclaté dans les tribunes. Quelque 15.000 à 20.000 supporters turcs, pour la plupart venus de France ou de pays voisins, étaient disséminés au milieu des 35.000 spectateurs lyonnais, en plus des 3.000 Stambouliotes installés dans la zone réservée aux visiteurs.

Le matc retour a lieu jeudi à Istanbul. 

Commentaires