Triathlon: Le Comité national de promotion en marche vers une Fédération

Par Abdoulaye NDIAYE

C’est un pas en avant que le Triathlon sénégalais va connaitre avec le Comité national de promotion de la discipline qui passera en Fédération d’ici le mois prochain. Cette évolution va permettre à chaque club d’avoir un (e) représentant (e) au niveau du comité directeur du bureau fédéral.

Pas à pas, lentement et sûrement! C’est ce rythme que le Comité national de promotion du Triathlon sénégalais a adopté depuis sa mise en place en octobre 2013. Sillonnant coins et recoins du pays pour la vulgarisation de la discipline auprès des athlètes dans les clubs de natation, de vélo et d’athlétisme. Après une année de pratique officielle de par l’organisation d’un championnat en 2016, la discipline gagne du terrain permettant non seulement aux triathlètes de s’épanouir mais aussi de contribuer à la promotion de sites touristiques à Dakar, Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor. Et avec la tenue de la deuxième édition du championnat qui est en cours, son évolution rassure les autorités compétentes avec les invitations de séminaires de mise à niveau de techniciens de la discipline en Corée durant la semaine prochaine pour un test de premier degré, la participation au tournoi d’Agadir de deux jeunes athlètes en plus d’une compétition de Triathlon au même lieu en ce mois de novembre. Et du 6 au 9 décembre 2017, le Sénégal participera pour la compétition zone en Côte d’Ivoire. «Je pense que nous allons passer en fédération dans un mois», informe Boubacar Gaye, président du Comité national de promotion du Triathlon (Cnpt). De ce passage du comité à une fédération, chaque club s’y verra représenter pour adopter une démarche participative et inclusive. «Tous les clubs seront intégrés dans le comité directeur et du bureau», poursuit Boubacar Gaye. C’était à l’occasion de la troisième (3ème) journée du championnat de Triathlon qui s’est déroulé, le samedi 21 novembre 2017, à Guédiawaye en sprint.

Au classement individuel chez les hommes, c’est sans surprise avec Mamadou Ndoye Diop de la RS Yoff pour un temps de 50mn 20s 06c, suivi de Mamadou Elimane Seck de Ngor et Ibrahima Ndiaye de l’Uso respectivement 52mn 18s 69c et 55mn 21s 51c. Chez les Dames, c’est idem avec Anta Ndiaye de l’Uso avec un temps de 1h 01mn 05s, suivie de Rokhaya Salla Diagne de Ngor et Adji Mame Bineta Ndiaye respectivement 1h 14mn 48s et 1h 17mn 12s. Au classement relais, l’Uso passe devant avec 51mn 26s 16c, suivi de la RS Yoff avec 55mn 32s 26c et de Ngor avec 56mn 40s 70c.

La quatrième (4ème) journée va se dérouler à Gandiol dans la région de Saint Louis.

Commentaires